ICRSP

 


Décret de la Sacrée Congrégation des Rites

 

publié le 8 décembre 1870 dans les Basiliques Patriarcales de la Ville pendant la célébration des Messes et par lequel Saint Joseph est déclaré Patron de l’Église Catholique.

 

De même que Dieu avait établi Joseph, fils du Patriarche Jacob, gouverneur de l’Egypte pour veiller sur les provisions de blé destinées au peuple, aussi, à l’approche de la plénitude des temps où il devait envoyer sur Terre son Fils unique comme sauveur du Monde, il se réserva un autre Joseph dont le premier avait été le type : il l’établit Seigneur et Prince sur sa maison et tous ses biens et le choisit comme gardien de ses principaux Trésors.

 

Et de fait, Joseph eut pour épouse l’Immaculée Vierge Marie de laquelle naquit de l’Esprit Saint Notre Seigneur Jésus-Christ qui voulut bien qu’on le prit pour le fils de Joseph et à qui il se soumit. Et celui qu’un aussi grand nombre de rois et de prophètes avait tant souhaité voir, Joseph, lui, non seulement le vit mais il vécut avec lui et lui prodigua par ses baisers et ses caresses les marques de l’amour paternel. Et c’est aussi avec le plus grand soin qu’il nourrit celui que le peuple fidèle prendrait comme pain descendu du Ciel pour en obtenir la vie éternelle. En raison de cette sublime dignité que Dieu confère à son très fidèle serviteur, l’Église, après la Vierge Mère de Dieu son épouse, entoura de tous temps le Bienheureux Joseph de l’honneur le plus grand et de ses plus hautes louanges et, au milieu des tourments, elle ne cessa d’implorer son assistance.

 

Mais en ces très tristes temps qui sont les nôtres c’est l’Église elle-même qui, de tous côtés, est poursuivie par ses ennemis. Et elle est accablée de malheurs si graves que les impies en arriveraient à penser que les portes de l’Enfer ont enfin prévalu contre elle. Voilà pourquoi les vénérables évêques, gardiens des saints mystères de l’univers catholique adressèrent au Souverain Pontife leurs prières et celles des fidèles dont ils ont la charge, demandant que l’on daignât établir Saint Joseph Patron de l’Eglise Universelle.

 

Puis, tandis qu’à l’occasion du Saint Synode Œcuménique du Vatican ces mêmes évêques avaient renouvelé avec plus d’instance leurs demandes et leurs vœux, Sa Sainteté Pie IX, affecté par le tout dernier et douloureux tour que prenaient les événements et afin de confier Sa Personne et tous les fidèles au patronage du très puissant Saint Patriarche Joseph, décida de satisfaire aux vœux des évêques gardiens de la Foi et le déclara solennellement Patron de l’Église Catholique. Il ordonna que sa fête, tombant le 19 mars, fût désormais célébrée sous le rite double de première classe, mais sans octave à raison du carême. De plus, il ordonna que cette déclaration deviendrait de droit public par le présent décret de la Congrégation des Saints Rites et cela au jour consacré à la Mère de Dieu, Vierge Immaculée et Épouse de très chaste Joseph. Nonobstant toutes choses contraires.

 

Le 8 décembre 1870.