ICRSP




Méditation sur l'Évangile selon saint Marc : Mc I, 21-35.

C'est le matin. Je m'imagine Jésus qui se rend avec ses Apôtres à la synagogue de Capharnaüm pour enseigner. Après les prières, il monte en chaire. Dans la foule, on reconnaît Marie sa Mère, les Apôtres Jacques et Jean, des hommes et des femmes qui suivent Jésus. Moi aussi, je me mêle à la foule, et je vais tout près de la chaire pour bien voir et bien entendre Jésus. Il explique les textes saints avec beaucoup de douceur et de force en même temps. Tous, nous l'écoutons attentivement, fascinés par la parole et par la beauté de Jésus.

Soudain, dans la foule, un homme crie contre lui : il est possédé par le démon. Jésus s'arrête de parler, descend de la chaire et, d'une voix calme et très claire, il chasse le démon qui s'enfuit en s'agitant dans tous les sens. Avec toute la foule, je suis impressionné par ce miracle de Jésus, tout puissant et plein de douceur.

Puis Jésus sort de la synagogue avec les Apôtres et va dans la maison de Simon-Pierre, car la belle-mère de Simon-Pierre est malade. Je les suis, et je vois Jésus s'approcher du lit de la malade et lui prendre la main. Aussitôt, elle se lève, guérie par la main de Jésus qui lui a redonné toute sa vie.

Devant la porte de la maison de Simon-Pierre, beaucoup de personnes viennent voir Jésus. Il va vers eux, parle à chacun personnellement, guérit toutes les maladies, chasse tous les démons. C'est la nuit déjà, mais d'autres personnes sont venues sur la terrasse au-dessus de la maison pour parler à Jésus. Il monte alors sur la terrasse et écoute tous ceux qui veulent lui parler, toujours plein de patience et de gentillesse malgré la fatigue.

Moi aussi je suis monté sur la terrasse. La foule s'en va et je reste seul avec Jésus. Sous le ciel illuminé d'étoiles, je voudrais m'approcher de lui et lui parler, mais je n'ose pas. Jésus, qui sait tout, voit dans mes pensées, et il me fait signe de m'asseoir près de lui. Je suis si heureux, mon cœur bat si fort que je n'arrive pas à parler. J'attends ce moment depuis si longtemps. Jésus m'aide et me demande d'où je viens, puis il me parle du Royaume de Dieu. Je l'écoute attentivement. Je voudrais lui dire tant de choses. Jésus lit encore dans mon âme et me demande ce que je veux lui dire. Alors, après quelques secondes, j'arrive à lui dire tout ce que j'ai sur le cœur, mes désirs, mes peines, mes inquiétudes, je lui dis tout. Jésus m'écoute avec patience, puis il me donne des conseils très sages. Je n'oublierai jamais tout ce qu'il m'a dit, je le grave dans mon cœur pour toujours. Jésus me fait aussi prier Dieu Son Père, il prie avec moi et m'apprend à prier avec simplicité et ferveur.

Je le remercie autant que je peux, je suis si heureux. Je le quitte avec la plus grande politesse possible, et Jésus me répond aimablement. Puis il me bénit et m'embrasse.

En me couchant, je n'ai pas sommeil. Je n'arrête pas de penser à Jésus : la beauté de son visage, la douceur de ses paroles, la joie immense d'être assis près de lui pour l'écouter et lui parler. Finalement je m'endors.

Le matin, avant le lever du soleil, Jésus sort et va dans un lieu désert pour prier.