ICRSP




Méditation pour le deuxième vendredi d’août

Ex hoc multi Discipulorum ejus abierunt retro, etiam non cum illo ambulabant. Dixit ergo Jesus ad duodecim : Numquid et vos vultis abire ? (Jn VI, 67-68).

Dès lors plusieurs de ses Disciples se retirèrent de sa suite, et ils n'allaient plus avec lui. Jésus sur cela dit aux douze Apôtres : Et vous, ne voulez-vous point aussi me quitter ? (Jn VI, 67-68).

Cette demande venait d'un Cœur trop embrasé d'amour, et elle était elle-même une preuve trop visible d'une tendresse extrême, pour ne pas engager ceux à qui elle s'adressait à aimer encore plus ardemment Jésus-Christ. Elle eut aussi tout l'effet que ce divin Sauveur en attendait, et cette nouvelle ferveur dans les Apôtres le consola un peu de l'affliction que lui causait l'éloignement de ceux qui venaient de le quitter. Jésus-Christ nous fait souvent la même demande, et pour le même sujet. Que nous serions heureux si elle avait le même effet ! Tous les jours cet aimable Sauveur se voit abandonné de ces lâches Serviteurs qui, ennuyés de ses bienfaits, se retirent de sa suite ; on le laisse seul. Serviteurs fidèles, Chrétiens fervents, entendez la demande que Jésus-Christ vous fait : Et vous, vous dit-il, ne voulez-vous point me quitter ? N'êtes-vous point dégoûtés de cette divine nourriture et ennuyés de mon service ? Ne faites-vous point comme ceux qui se retirent et qui ne me viennent rendre leurs hommages que dans la foule, par coutume, ou en passant ?