Retour Accueil  

Archives

 

 

 

7 mai

 
« Une grande Sainte, nommée Gertrude, fille de Pépin, duc de Brabant, vit un jour la Sainte-Vierge venir à elle avec un visage plein de majesté et de tendresse. C’était le jour de Noël. Comme on chantait l’Evangile où il est dit que Marie enfanta son Fils premier-né, sainte Gertrude s’était mise à penser en elle-même qu’au lieu de Fils premier-né, l’Evangéliste aurait mieux fait de dire Fils unique ; car le titre de premier-né suppose d’autres enfants. Mais voici que la Sainte-Vierge, apparaissant devant elle, répondit à sa pensée et lui dit : «Non, ce n’est point Fils unique, c’est Fils premier-né qui convient mieux ; car, après Jésus, mon très-doux Fils, je vous ai tous spirituellement engendrés, en vous donnant la vie de l’âme ; et vous êtes devenus mes enfants, les frères de Jésus, les membres vivants de mon Fils Jésus. »
 

D'après Mgr de Ségur,

Mois de Marie

Archives

²