Retour Accueil  

Archives

 

 

17 mai

 
« Deux anciens Pères de l’Eglise, saint Ambroise, Evêque de Milan, et, saint Epiphane, Evêque de Salamine, rapportent que, dans le Temple, la jeune Vierge Marie était un modèle accompli de douceur, de bonté, de docilité, de recueillement, de charité. Ses regards étaient pleins de candeur ; son maintien, modeste et grave. Son vêtement, très simple, était de laine blanche. Elle mangeait peu ; elle ne dormait que ce qu’il fallait pour réparer ses forces. Toujours en prières, elle parlait sans cesse à Dieu au fond de son cœur, et le moins possible aux créatures. Elle pratiquait d’avance tout ce qu’un jour son adorable Enfant-Jésus devait pratiquer sous ses yeux dans la retraite de Nazareth. »
 

D'après Mgr de Ségur,

Mois de Marie

Archives

²